Vous avez surement déjà lu les phrases ch’ti à l’intérieur de certaines Bêtises de Cambrai ou des fameuses gaufrettes amusantes. Mais connaissez vous l’histoire du ch’ti? Voici quelques explications.

Histoire du ch’ti

L’expression “chti’mi” communément utilisée aujourd’hui est bien plus récente que l’origine de notre patois. Pour comprendre, il faut revenir très en arrière, au temps même des Romains.

En – 50 av. J.C, Jules César, dirigeant de la République Romaine envahit le territoire de la Gaule (actuelle France). La langue parlée par les mercenaires romains était le latin. Lorsque ceux-ci conquéraient une nouvelle région de la Gaule, ils imposaient aux territoires de parler le latin à la place de leurs dialectes. Deux nouvelles langues “romanes” apparurent sur la Gaule, nées du mélange entre le latin et les dialectes : la langue d’Oil parlée dans le Nord, et la langue d’Oc, parlée dans le sud. Il existait deux variantes de la langue d’Oil: le françien, et le picard. Le Picard devint alors la langue communément parlée dans le Nord-Pas-de-Calais pendant quatre siècles (an 1 – 400).

Carte des langues régionales en France

Suite à la chute de l’empire Romain, les rois de France utilisaient à Paris le francien comme première langue. Ils décidèrent de l’imposer à tout le nouveau royaume de France sous une nouvelle dénomination : le français.

Le chti est né lorsque les habitants du Nord apprirent le français. En effet, les nordistes se mirent à parler un nouveau patois car la langue française était particulièrement difficile à apprendre. Ce patois s’appelait “le rouchi”. Par contre, le “ch’ti” ou “ch’ti’mi” provient de plusieurs siècles plus tard, lors de la première guerre mondiale. Les poilus utilisaient le terme “ch’ti” pour dénommer leurs camarades qui provenaient du Nord de la France et qui parlaient avec un accent différent.

Saviez-vous d’ailleurs l’origine étymologique du mot “ch’ti’mi”? Elle provient de trois mots ch’ti. Le “ch” est l’article défini en ch’ti, le “ti” est le pronom personnel à la deuxième personne du singulier, et le “mi” qui est la troisième personne du singulier. 

Résumé

Ainsi, en résumé: le “ch’ti” est une expression, et non le nom officiel du patois du Nord. Celui-ci s’appelle officiellement le “roussi” et est issu du Picard, qui trouve son origine dans le latin parlé par Romains. 

Conclusion

Contrairement à l’image relayée par les médias, le “ch’ti” est une langue riche en histoire, qui a donné lieu à une large culture, à la fois gastronomique (gaufres, confiseries telles que les Bêtises de Cambrai, welsh, maroilles), culturelle (carnaval de Dunkerque, braderie de Lille), et architecturale (beffrois). Savez vous parler le chti? Afin d’apprendre ce patois, nous avons rédigé un guide Afin de vous permettre de connaitre les bases du chti. Et vous, quelle est votre expression chti préférée ? Ecrivez nous en commentaire!

[]